LEAP

Le meilleur de la technologie

 
image01_modulimg_visuel_fr.jpg10_0373_vue_fermee_02_modulimg_visuel_fr.jpg10_0373_leap_xvuefermeee_image03copie_modulimg_visuel_fr.jpg

Depuis plus de 15 ans, CFM est engagé dans une démarche résolument innovante visant à ouvrir la voie aux moteurs de demain. En 2004, les deux partenaires, Snecma et GE, ont envisagé le lancement d’un moteur entièrement nouveau pour succéder au CFM56. L’année suivante, CFM lançait le programme de recherche et développement technologique LEAP56™. En juillet 2008, Snecma et GE ont annoncé le lancement par CFM d’un nouveau moteur, le LEAP (Leading Edge Aviation Propulsion), destiné à équiper la future génération d’avions civils monocouloirs.

Répondre aux attentes des avionneurs et des opérateurs 

Le LEAP bénéficie du meilleur des technologies des deux partenaires. Ainsi, Snecma a développé pour le LEAP des aubes et un carter de soufflante en matériau composite tissé 3D produits par le procédé RTM (Resin Transfer Molding). Plus performantes que les aubes métalliques classiques, les aubes 3D RTM offrent un gain de masse significatif, une robustesse accrue et nécessitent une maintenance moindre. L’utilisation de nouveaux alliages comme le TiAl (Aluminium de Titane) figure également parmi les apports de Snecma au LEAP.

Le corps HP du moteur LEAP a été développé par GE au travers du programme eCore. Il est constitué d’un compresseur haute pression à 10 étages à fort taux de compression entraîné par une turbine haute pression à 2 étages. Il comporte également la chambre de combustion de seconde génération TAPS II (Twin Annular Pre Swirl) à mélange pauvre et faible taux d’émissions d’oxydes d’azote, des aubages de conception aérodynamique tridimensionnelle de quatrième génération et des technologies avancées en termes de matériaux et de refroidissement.
Cet ensemble de technologies, à la fois innovantes et matures, fait du LEAP le moteur de nouvelle génération capable de répondre aux enjeux des avionneurs et des opérateurs. Ce dernier offrira, dès son entrée en service en 2016, des réductions significatives en termes de consommation, d’émissions de bruit, de CO2 et d’oxydes d’azote (NOx). Ces performances sont situées bien au-delà des exigences réglementaires et environnementales actuelles et futures. Tous ces apports technologiques se combinent avec la fiabilité et les faibles coûts d’exploitation légendaires des moteurs CFM56.

Le plan de développement respecte le calendrier établi

Après d’intensifs programmes de tests menés dès 2009 sur les différents modules du moteur, les essais au sol du premier moteur LEAP-1A complet, dont la turbomachine est commune avec celle du LEAP-1C, ont démarré le 4 septembre 2013 sur le site de GE à Peebles (Ohio) avec deux jours d’avance sur le calendrier établi début 2010 avec Airbus. Le moteur a atteint le 6 septembre son régime de poussée maximale au décollage. Début 2014, de nouveaux essais, incluant des tests d’endurance et de vibrations, seront réalisés chez Snecma, en France. 

L’ensemble du programme de certification des trois versions du LEAP s’étalera durant les trois prochaines années. Ces essais mobiliseront 28 moteurs de développement jusqu’à la certification puis 32 moteurs (compliance engines) pour préparer l’entrée en service des avions. La moitié des ces LEAP seront assemblés (et testés pour les moteurs de développement) par Snecma. Au total, les 60 moteurs utilisés durant cette phase cumuleront 40 000 cycles. Snecma et GE auront donc simulé plus de 15 ans de vie opérationnelle en compagnie aérienne ! 

Les trois versions du LEAP

Le LEAP-1A a été choisi en décembre 2010 par Airbus comme option de motorisation du nouvel A320neo (new engine option). Après une certification du moteur prévue en 2015, cette nouvelle combinaison avion/moteur est programmée pour entrer en service commercial en 2016.

Le LEAP-1B a été sélectionné par Boeing en août 2011 comme motorisation unique pour le B737 MAX. La certification du moteur est prévue en 2016 ; l’entrée en service, en 2017.

Le moteur LEAP-1C a été sélectionné en décembre 2009 par l’avionneur chinois COMAC pour équiper son avion monocouloir C919. La certification du moteur est prévue pour 2015.

Dans ses trois versions, le moteur LEAP totalisait fin novembre 2013 5830 commandes et engagements.

 

Chiffres Clés

Gamme de poussée : 20,000 à 33,000 lb
Avions motorisés : A319neo / Boeing 737 MAX / Comac C919

Voir aussi